TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Innovation


Des bagages connectés qui savent «où ils sont et où ils vont»

<p> </p>
<p>Des bagages connectés</p>
<p>qui savent «où ils sont</p>
<p>et où ils vont»</p>


Parmi les divers objets de la vie quotidienne, les bagages figurent probablement parmi ceux qui se prêtent le plus facilement à l’intégration de capteurs ou de dispositifs électroniques. En effet, plus de 26 millions de bagages sont retardés ou perdus chaque année au cours de leur transit, soit 9 valises pour 1000 passagers. Au moment où les compagnies aériennes et les constructeurs aéronautiques travaillent à la mise en place de technologies qui permettent à leurs passagers de localiser et de « tracer » leurs bagages une fois enregistrés, les fabricants de bagages envisagent quant à eux d’incorporer divers capteurs pour verrouiller et déverrouiller les bagages, mesurer leur poids, les localiser, suivre leur acheminement, mais aussi détecter leur présence ou leur proximité.

Des bagages connectés pour le voyage aérien

La société Airbus a ainsi développé en 2013 avec T-Systems et le fabricant de bagages Rimowa, un service de location de bagages baptisé Bag2Go. Quelques jours avant son départ, le voyageur se fait livrer la valise, la remplit et peut la peser grâce à une balance intégrée. La valise, qui s’enregistre automatiquement, est équipée d’un système de traçage (utilisant une balise GPS et des puces RFID) qui permet grâce à une application mobile, de la localiser (Source : Gizmodo).

Le système conçu par Air France KLM, pour sa part, est composé de deux parties : une étiquette numérique et un traceur. Les passagers apposent une étiquette numérique (eTag) sur la poignée de la valise et placent un traceur (eTrack) à l’Intérieur de la valise. L’étiquette numérique est dotée de deux petits écrans à encre numérique (comme ceux qui équipent les liseuses) et elle affichera les mêmes informations que l'actuelle étiquette imprimée. Le traceur, lui, sera équipé d'un récepteur GPS et d'un dispositif de connexion GSM et Bluetooth. Avant le départ, l’enregistrement en ligne du passager déclenchera l’envoi automatique des données de vol vers l'eTrack (le bagage "saura" alors où il doit aller) ainsi que les informations qui devront être affichées sur l'eTag. Le passager pourra ensuite localiser le bagage en temps réel sur son smartphone grâce à une application dédiée. Ce dispositif permettrait également de réorienter des valises égarées.


Des bagages connectés aux bagages intelligents

Le fabricant français de bagages Delsey travaille depuis deux ans à la mise au point d’une valise connectée, baptisée Pluggage. Il vient d’ouvrir une consultation et propose aux consommateurs de sélectionner les usages qui leur paraissent être les plus importants parmi les dix suivants : indicateur de surcharge, chargeur intégré de téléphone, détecteur de présence du bagage à bord, système d’éclairage intérieur, informations de vol en temps réel, système d’ouverture et de fermeture par empreinte digitale, système de vérification de verrouillage du bagage, prévisions météorologiques, enceintes intégrées, système de check-list (Source : Delsey).

La start-up américaine BlueSmart, de son côté, vient de conclure avec succès une campagne de financement sur Kickstarter de son projet de valise connectée. Elle a recueilli plus d’1,3 million, soit 26 fois son objectif initial. La valise BlueSmart devrait embarquer une balise capable de signaler sa position : une application mobile peut alerter son possesseur si le bagage sort de la portée du Bluetooth (20m). Elle permet de tenir à jour des statistiques comme le décompte de la distance parcourue. La valise dispose aussi d’une batterie intégrée pour charger ses appareils électroniques avant ou pendant un vol. Un cadenas Bluetooth permet de verrouiller et déverrouiller sa valise depuis son smartphone. Une poignée intelligente, enfin, permet de connaître le poids du bagage, qui s’affiche alors dans l’application (Source : Indiegogo).

 

Voir aussi :

Transport aérien : des bagages connectés qui savent «où ils sont et où ils vont»