TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Handicap - Actualités

Des cannes connectées pour guider les malvoyants dans les villes

Vendredi 20 mars 2015 - Catégorie(s) : Handicap.


Afin de permettre aux malvoyants de se déplacer avec plus d’autonomie et leur offrir une meilleure sécurité dans des environnements urbains, plusieurs projets s’orientent vers l’intégration de capteurs (détection de mouvement, sonar, infrarouges) dans des objets connectés.

Un ingénieur indien avait déjà annoncé en 2013, la mise au point d’une chaussure intelligente qui aiderait les malvoyants à se déplacer dans un environnement urbain. Un sonar situé à l'avant de la chaussure détecte les obstacles jusqu'à 3 mètres et déclenche une vibration spécifique.

Une équipe de chercheurs espagnols annonçait, la même année, une canne intelligente qui ajuste la distance des objets dans l'environnement de son propriétaire en fonction de sa vitesse de déplacement ou de la densité d’une foule. Lorsque la canne rencontre un obstacle, elle déclenche un mécanisme de vibration placé sur le poignet de l'usager pour le prévenir.

Plusieurs autres prototypes se proposent d’intégrer des sonars dans les cannes pour reproduire artificiellement une compétence utilisée par les chauves-souris ou les dauphins, l’écholocation (ou écholocalisation) et qui consiste à émettre des sons et à écouter leur écho pour localiser, et dans une moindre mesure identifier, les éléments d'un environnement.

Le projet de canne connectée de la start-up Handisco

La start-up Handisco, crée par deux étudiants issus de l’École Supérieure des Sciences et Technologies de l’Ingénieur de Nancy, travaille actuellement à la finalisation d’une canne connectée capable d’analyser (via le smartphone) l’environnement (transports en commun, zones de danger, informations sur les magasins) et de détecter (via des capteurs infrarouges) les obstacles. Un petit boîtier diffuse un signal sonore ou une vibration à son utilisateur lorsqu’il se rapproche d’un obstacle. Le projet a remporté le Défi Cisco 2014 et le prix PEPITE du Ministère de l’Enseignement supérieur (Source : Objet connecté).


Voir aussi :

Dossier : des objets connectés pour guider les malvoyants dans les villes

Lunettes connectées, réalité augmentée et « vision sonore » pour les malvoyants

Accessibilité des technologies mobiles pour les malvoyants : un bilan de l’année 2013

Des chaussures intelligentes et connectées pour guider les malvoyants