TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Développement durable - Actualités

Des smartphones équipés d’un écran solaire pour la recharge des batteries

Vendredi 4 juillet 2014 - Catégorie(s) : Développement durable.


SunPartner est une jeune société française qui travaille à la fabrication de films photovoltaïques. La technologie Wysips (What You See Is Photovoltaïc Surface) permet de recharger tout objet susceptible d'être exposé au soleil et en premier lieu les écrans de mobiles ou de tablettes numériques. Elle résulte de l’assemblage sur un film de plastique de cellules solaires miniaturisées et de procédés optiques permettant d’obtenir une transparence complète. Produisant 3 milliwatts par cm², ce film pourrait permettre d’améliorer considérablement l’autonomie des batteries. (de 20 % à 30 % selon SunPartner).

La société aixoise a également mis au point Wysips Connect, une technologie de communication sans fil basée sur l’utilisation de la lumière appelée Li-FI : elle permet au smartphone de retransmettre des données notamment en termes de consommation et d’affichage. 

L’industriel chinois TCL (détenteur de la marque Alcatel Touch) avait dévoilé début 2014 un smartphone équipé de la technologie Wysips.
La société suisse Tag Heuer, spécialisée dans les montres et équipements de luxe, commercialisera (en tirage limité) un smartphone entièrement composé en titane et carbone doté de la technologie Wysips Crystal.

La société SunPartner travaille à l’amélioration du taux transparence du film, aujourd’hui de 90 %. Il s’agirait ici de faire passer l’épaisseur du film photovoltaïque de 500 microns à 250 microns. Elle souhaite également augmenter la puissance générée par Wysips en espérant passer de 3 à 6 milliwatts par cm².
L’entreprise aixoise vient de finaliser son sixième tour de table à 9,8 millions €, portant sa levée de fonds totale à 19,9 millions depuis sa création en 2008 (Source : Les Échos).

 

Voir aussi

Après le Wi-Fi, le Li-Fi, l’échange de données par lumière visible (3)

Un écran solaire pour la recharge des smartphones et tablettes (2)

Dossier : Vers des objets connectés autonomes en énergie

Un écran solaire pour la recharge des smartphones et tablettes

Des capteurs pour recueillir toutes les formes d'énergie ambiante

Un projet européen pour des capteurs connectés et autoalimentés