TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Développer des alternatives au GPS pour la géolocalisation indoor

Vendredi 25 janvier 2013 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Les applications et services de géolocalisation reposent aujourd’hui, pour l’essentiel, sur le GPS. La technologie du système GPS repose sur 24 satellites militaires américains tournant à 20 200 km d'altitude. C’est l’analyse croisée du signal envoyé par au moins trois satellites qui permet d’indiquer une position sur le globe, avec une précision à 15 mètres près. Aux informations délivrées par les satellites GPS viennent s’ajouter (en milieu urbain) des informations issues des sources électromagnétiques comme les émetteurs WiFi qui sont utilisés pour préciser la localisation des usagers des systèmes cartographiques sur mobiles.

La société LocataCorp a mis au point une technologie dérivée de celle du GPS mais dans laquelle les satellites sont remplacés par des balises radio au sol. Cette technologie permettrait de localiser un émetteur avec une marge d'erreur de seulement quelques centimètres. À la différence du GPS, ce système utilise des fréquences capables de traverser la matière, et donc de fournir un positionnement à l’intérieur des bâtiments. Ces balises radio devraient alors être déployées de manière à garantir une couverture optimale. Outre les applications militaires, cette technologie pourrait être appliquée au domaine du commerce et constituer une alternative aux technologies de localisation « indoor », pour la géolocalisation à l’intérieur des bâtiments et zones couvertes : gares, aéroports, sites industriels, centres commerciaux, musées, parkings (Source : Gizmodo).

 

 

Voir aussi :

Géolocalisation «indoor» : une approche collaborative

Deux sociétés françaises se lancent dans la géolocalisation «indoor» sous iOS

Montée en puissance de la géolocalisation à l'intérieur des bâtiments (2)

Montée en puissance de la géolocalisation à l'intérieur des bâtiments