TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Développement durable - Actualités

Dossier: Capteurs et objets connectés pour mesurer la pollution de l’air

Jeudi 18 décembre 2014 - Catégorie(s) : Développement durable.


La mesure de la pollution de l’air repose traditionnellement sur le déploiement par les autorités locales de capteurs fixes dans les villes. Plusieurs initiatives ont vu le jour, au croisement de la « captologie citoyenne » (citizen sensors) et du « matériel libre » (Open Hardware), pour concevoir des capteurs à coût réduit couplés aux smartphones pour permettre un recueil collaboratif de données (crowdsourcing) et démultiplier ainsi les observations et les mesures.

Plusieurs projets visent désormais à produire des objets connectés miniaturisés et portables (« wearables ») capables d’informer les utilisateurs sur la qualité de l’air qui les entoure. Ils seraient l’équivalent, pour la mesure de l’environnement, des « traceurs d’activités » qui mesurent les efforts et les performances physiques.

Wired qualifie, d’ailleurs, cette nouvelle génération d’objets connectés « d’enviro-trackers » (« traceurs d’environnement »).

La suite