TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

France : une feuille de route pour le plan industriel «Objets connectés»

Lundi 23 juin 2014 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Les objets connectés ont été identifiés comme l’une des 34 priorités de politique industrielle pour la France. Éric Carreel, PDG de la société Withings spécialiste des objets connectés du bien-être et de la forme, a animé l’élaboration de la feuille de route du Plan industriel "Objets connectés"Cette feuille de route, qui vient d’être rendue publique, est articulée autour de 6 axes :

  • Mettre en place une première cité de l’objet connecté
  • Stimuler l’émergence d’une offre française d’objets connectés
  • Promouvoir cette offre française
  • Déployer un réseau européen pour l’Internet des objets
  • Mettre en œuvre le déploiement d’objets connectés à l’échelle de filières industrielles
  • Créer un label pour les objets et procédés dont l’impact sur la vie privée des utilisateurs est maîtrisé

La feuille de route pointe la multiplication des objets connectés l’étranger et la massification des investissements. « Dans cette période charnière, la France doit (…) renforcer son savoir-faire … et le faire savoir. Le rapport intime qui se crée entre objets et services pousse les entreprises à s’adapter aux nouveaux usages et les engage dans une course effrénée à l’innovation. Le raccourcissement des cycles d’innovation constitue une opportunité pour la localisation d’usines en France, au plus près des équipes de développement ».

Une cité de l’objet connecté

Sous l’impulsion du fabricant d’électronique Eolane et d’industriels locaux, une première cité de l’objet connecté sera mise en place dès 2014 à Angers. Pour concevoir et produire les objets les plus innovants, cette cité rassemblera un fablab, un centre d’innovation technologique et des usines de production. 15 m€ d’investissement et 50 personnes seront nécessaires au fonctionnement de cette cité d’un nouveau type, propice au croisement des expertises électroniques et mécaniques.
 

Stimuler l’émergence d’une offre française

Des prêts à l’industrialisation et des outils facilitants l’accès aux financements pour les entreprises qui produisent en France seront mis en place. Cette action porte aussi sur le développement de la commande publique et privée innovante pour les objets connectés.

Promouvoir l’offre française

« Les objets connectés French Tech doivent être demain connus et reconnus, du consommateur français au journaliste américain ». Cette action repose sur des enseignes de distribution (Auchan, Carrefour, FNAC, Darty, Lick) qui mettront en avant des objets connectés innovants auprès des consommateurs. Elle prévoit aussi l’organisation d’un événement de visibilité internationale.

Un réseau européen pour l’internet des objets

« Des problèmes techniques devront être surmontés pour permettre le raccordement de 80 milliards d’objets en 2020. Le projet de réseau européen porté par Sigfox constituera une des réponses ». Cette action se donne l’objectif de déployer progressivement un réseau paneuropéen dédié à l’internet des objets. Une articulation avec la technologie 5G est également prévue.

Objets connectés et filières industrielles

« Pour faire émerger des champions français, il est proposé de construire des projets, non pas à l’échelle d’entreprises, mais à l’échelle de filières ». Ce volet de la feuille de route vise le lancement de projets pilotes dans cinq filières clés (dont l’alimentaire, le luxe, l’énergie et la mécanique) puis d’au moins 3 projets majeurs d’utilisation des objets connectés à l’échelle d’une filière industrielle (renforcement de la traçabilité, gestion des flux logistiques, marquage d’outils…) (Source : Ministère de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique)
 

 

Voir aussi :

Une « cité des objets connectés » à Angers

Une initiative pour fédérer les acteurs de l’Internet des Objets à Paris

Des initiatives françaises dans le domaine des objets connectés

Essor des investissements et des valorisations des sociétés qui développent les objets connectés

Dossier : les nouveaux modes de création et de financement des objets connectés

Retour sur le rôle du crowdfunding dans le financement des objets connectés

Les start-ups françaises se dirigent vers le crowdfunding pour développer des objets connectés

Des financements collaboratifs pour les objets et appareils connectés

Une plateforme pour observer et élaborer l’Internet des objets : le projet Kickstarter

Internet des Objets : Anne Lauvergeon rejoint SigFox

Lancement du "Trophée des Objets Connectés"

France : un appel à projets pour développer de nouveaux objets connectés

France : un hackathon autour de la maison connectée

France : un hackathon autour de la santé numérique