TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

La France « en pole position » derrière les États-Unis dans le domaine des objets connectés selon le Financial Times

Mercredi 15 juillet 2015 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.

A l’occasion de l’inauguration de la Cite de l’objet Connecté, le Financial Times vient de consacrer une enquête à la jeune industrie française des objets connectés.

Selon le quotidien financier britannique, "avec des lancements de produits innovants presque chaque semaine, la France, partie de rien, s’est hissée en quelques années au deuxième rang dans ce domaine, derrière les États-Unis (….). Le Royaume-Uni dispose certes d'une industrie de haute technologie, mais reste à la traîne dans la niche de l’internet des Objets. Le Japon, la Chine et le reste de l'Europe, y compris l’Allemagne, sont tout aussi hors jeu. Seuls la Finlande, la Corée et Israël sont présents dans la compétition. Tandis que les États-Unis sous-traitent généralement la production en Asie, beaucoup de ces produits intelligents sont fabriqués en France".

Pour donner une idée de la dynamique française, le Financial Times mentionne les lancements au cours des dernières semaines de Welcome, la camera de sécurité connectée qui reconnaît les visages de Netatmo, de Triby la cuisine connectée d’Invoxia, de la brosse à dents connectée de Kolibree et du robot humanoïde Pepper d’Aldebaran.

Le Financial Times évoque la présence de plus de 100 exposants lors de la Connected Conference à Paris en mai, dont 38 startups françaises, aux côtés d’entreprises comme Orange, Alcatel-Lucent, Sigfox, Eolane, Actility, La Poste.

Quant aux objets connectés des sociétés Parrot, Withings et sen.se, " ils sont disponibles depuis longtemps à l'échelle mondiale dans les magasins traditionnels".

Le quotidien britannique a entrepris de comprendre ce qui a permis à la France « de prendre tranquillement la pole position dans ce qui pourrait être une technologie clé pour la croissance dans les années 2020 ». Il évoque «une combinaison de compétences en mathématiques, en ingénierie, en design, sur fond d'encouragement par les pouvoirs publics du progrès scientifique » ainsi que l’essor de l'entrepreneuriat : « depuis la crise de 2008, les ingénieurs diplômés des meilleures universités, faute de trouver des emplois dans les grandes entreprises, se sont orientés vers la création de startups ».

Parmi les facteurs favorables à cette vague d’innovations, le Financial Times mentionne un appétit de la société française pour la technologie (dont témoignent « le succès du minitel, une version de l'Internet, adopté par 90 % de la population en 1981 ainsi que la généralisation du wifi à domicile dès les années 2000 »), une culture du design « qui plonge ses racines dans la mode et le luxe », « une génération de diplômés qui veulent faire des choses qui font sens pour eux et créer de la valeur », un régime fiscal français « extrêmement favorable à l'égard des startups » ainsi que l’organisation de concours par le gouvernement qui permettent de financer la R&D pour des produits innovants (Source : Financial Times).
 

Voir aussi

Les objets intelligents : une des dix solutions pour l’industrie du futur

Pays de la Loire : vers une industrie des objets connectés

Des initiatives françaises dans le domaine des objets connectés

Deux plateformes d’expérimentation pour l’Internet des Objets

France : un nouvel événement dédié à l’Internet des Objets : le SidO

Dossier : 10 entreprises et 14 objets connectés français primés au CES 2015 à Las Vegas

Deux startups françaises parmi les six finalistes du Hello Tomorrow Challenge 2015

Objets connectés et internet des objets : les lauréats du concours d’innovation i-LAB 2015

Innovation 2030 : Des objets connectés lauréats du concours mondial

France : essor des challenges et concours sur les objets connectés

France : des hackathons pour concevoir des objets connectés