TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Développement durable - Actualités

Le mobile outil de prévention des crises humanitaires (suite)

Jeudi 18 juin 2015 - Catégorie(s) : Développement durable.

Depuis plusieurs années, l’Organisation des Nations Unies porte une attention aux systèmes d’alerte précoce qui permettraient aux agences humanitaires et aux ONG d’anticiper et de mettre en œuvre des réponses adaptées aux crises humanitaires.

À la suite des chocs alimentaires, pétrolier et financier des dernières années, l’ONU a lancé le programme Global Pulse pour raccourcir le délai entre la naissance d’une crise et l’accès aux informations nécessaires à la prise de décisions. Un des axes de ce programme consiste à convaincre les opérateurs mobiles, et en premier lieu, les opérateurs de paiement mobile, de mettre en place des outils pour « détecter » ce que les responsables de Global Pulse appellent des « signaux de fumée numériques ».(Voir dossier : Le mobile outil de prévention des crises humanitaires).

La société belge Real Impact Analytics met au point des outils exploitant les données des opérateurs mobiles. L’analyse des données issues des cartes prépayées lui permet de prévoir les pénuries alimentaires ou les épidémies en Afrique.

« En Ouganda, une personne qui achète beaucoup de cartes pour une valeur très basse, de l'ordre de quelques centimes par recharge, signifie souvent qu'elle consomme du manioc. A l'inverse, un individu aisé a plutôt tendance à acheter des cartes d'un montant plus élevé, et de manière plus espacée dans le temps. Cela signifie souvent qu'il se nourrit d'aliments plus riches et plus coûteux, comme des carottes ou des mangues ».

Real Impact Analytics a lancé plusieurs projets pilotes et études en Ouganda, au Rwanda, en Côte d'Ivoire ou en Zambie (Source : Real Impact).

Voir aussi :

Le mobile outil de prévention des crises humanitaires

Ushahidi classée parmi les 10 ONG les plus performantes

Technologies mobiles et objets connectés au service de la lutte contre le paludisme

Mobiles et Big Data au service de la lutte contre le paludisme