TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Mobilité durable


Les mobiles au service de l’écologie de proximité

<p>Les mobiles</p>
<p>au service de</p>
<p>l'écologie de proximité</p>

Les téléphones intelligents se mettent désormais au service des gestes de l’écologie au quotidien. Grâce aux informations « contextualisées » qu’ils apportent, les services mobiles peuvent aider les citoyens à mieux prendre en compte la protection de l’environnement dans leurs activités. En plus de faciliter l’accomplissement des gestes écocitoyens, ces services permettent de détecter les sources de gaspillage et de pollution. Ces informations pourraient en effet devenir des critères de choix dans les actes de consommation mais aussi dans l’ensemble des gestes quotidiens. Une composante importante de ces services sera liée aux travaux scientifiques permettant de mesurer le bilan énergétique ou l’empreinte carbone des produits. La création de communautés d’utilisateurs qui enrichiront ces services mobiles, pourrait aussi constituer un levier pour la création de nouvelles générations de services sur les terminaux mobiles.

 

Mesurer les émissions carbone

Les applications de calcul de l’empreinte carbone sur smartphone, permettent de mesurer les conséquences écologiques d’un comportement. Elles devraient faciliter le choix d’attitudes plus respectueuses de l’environnement en permettant les comparaisons, la fixation d’objectifs ainsi que le suivi des économies réalisées.

La fondation GoodPlanet a ainsi conçu un calculateur « Action Carbone » qui chiffre les émissions de gaz à effet de serre des particuliers et propose des conseils pour les réduire. Un autre exemple de ces applications est Commute Greener qui s’est spécialisé dans le calcul des émissions équivalent-CO2 sur les déplacements domicile-travail en fonction du mode de transport : voiture, covoiturage, vélo ou transports en commun (train, bus, bateau). L’application mobile « Pollution » se connecte aux principales bases de données publiques pour afficher une carte des sources de pollution qui peuvent exister à proximité de chez soi (air, eau, sol).


Un problème à signaler dans l'espace public

De nombreuses villes dans le monde permettent déjà aux citoyens de signaler, à partir de leurs terminaux mobiles, la localisation géographique d’un risque pour l’environnement ou d’un objet encombrant abandonné sur la voie publique. La photographie transmise aux services techniques fait office de preuve et déclenche, si nécessaire, une intervention. Ce service peut être incorporé au sein d’une application municipale comme à Poitiers ou dans le cadre d’une plateforme dédiée comme Alerte Voirie, lauréate de l’appel à projets Proxima Mobile, qui proposera bientôt des fonctions équivalentes.

 

Aider à mieux choisir ses produits

L’Internet mobile devrait aussi faciliter les décisions d’achat sur le lieu de vente, en affichant les propriétés d’un produit grâce à la lecture du code-barres. Proxi Produit, lauréat de l’appel à projets Proxima Mobile, proposera progressivement ce type de fonctionnalités pour indiquer les éléments nutritionnels, les allergènes présents et signaler d’éventuelles alertes sanitaires (les fonctions environnementales du service Proxi Produit devraient être disponibles au début de l’année 2011). L’application Ecocompare est spécifiquement orientée sur la performance écologique. Les produits répertoriés sont évalués sur l’ensemble de leur cycle de vie sur une échelle de 0 (aucun intérêt écologique) à 5 (excellente performance environnementale) et leur fiche « ecocompare » pourra bientôt être appelée par simple lecture du code-barres.

Dans le registre des produits de saison, « aboneopanier », lauréat de l’appel à projets Proxima Mobile est un service d’éco-marché spécialisé dans la fourniture de paniers de fruits et légumes. Récoltés localement les produits sont livrés dans des points relais, à domicile, sur le lieu de travail ou sur le lieu d’un séjour. L’utilisateur de ce service peut modifier le contenu de son panier, le compléter par d’autres produits et communiquer directement avec les marchands, les producteurs et les points relais. Sa sortie est prévue pour la fin de l’année 2010.

En plus des caractéristiques environnementales, le choix d’un produit pourra aussi être orienté par son impact sur la biodiversité. De nombreux services mobiles permettent de s’informer en temps réel sur l’évolution de la biodiversité qu’il s’agisse des espèces animales ou végétales. Le guide durable poissons permet de distinguer les poissons dont l'espèce est menacée. De son côté Oueko propose un annuaire spécialisé dans la localisation des magasins de produits verts et des fournisseurs de solutions durables.

 

De nouveaux outils pour le recyclage et le tri sélectif

L’amélioration de la gestion des déchets est aussi devenue un enjeu crucial pour les citoyens. Favoriser la connaissance des conditions de recyclage des produits de grande consommation devrait en particulier permettre de réduire leur empreinte carbone en facilitant leur réutilisation. Plusieurs applications permettent d’apprendre à se débarrasser des objets de grande consommation (comme les piles, les bouteilles en verre ou encore les appareils électriques) et permettent de localiser les lieux de collecte directement depuis le mobile. L’application « Triez Facile », lauréat de l’appel à projets Proxima Mobile, propose un apprentissage astucieux et ergonomique des consignes de tri de 121 déchets et permet de se rendre aux points de collecte les plus proches. L’éco-organisme « Eco-Emballages » a lui mis au point un Guide du Tri sur mobile pour contribuer à diffuser ces informations.

 

Le mobile au service de la maîtrise de l'énergie

Un autre aspect essentiel de la prise en compte des objectifs de réduction des émissions carbone sera lié à la maîtrise énergétique. Le mobile pourrait bientôt permettre la diminution de la consommation d’électricité en favorisant une meilleure gestion des appareils électriques. Les mobiles qui entrent désormais en connexion à la fois avec les compteurs électriques intelligents mais aussi avec les appareils électriques, permettront de déclencher la mise en marche d’un appareil aux heures de moindre consommation. De nouvelles générations d’appareils et de capteurs devraient ainsi permettre de contrôler la consommation mais aussi la production locale d’énergie à l’échelle d’un foyer, d’une entreprise ou même d’une ville. Voir le dossier « Quand le mobile rencontre le réseau électrique intelligent »

 

Sur le même sujet :

            La réalité augmentée pour sauver la planète ?

            Recharger son cellulaire à bicyclette

            La consommation énergétique sur terminal mobile

            Géolocalisation contre la pollution sonore

            Recyclage de vieux mobiles

            Empreinte carbone du mobile

 

Voir aussi les applications « Développement durable » sur le portail Proxima Mobile.