TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Développement durable - Actualités

Modélisation 3D et cartographie sur mobile

Lundi 24 février 2014 - Catégorie(s) : Développement durable, Technologie et Innovations, Tourisme et Transport, Vie Locale.

 

La puissance de calcul des smartphones et les capacités de leurs capteurs embarqués ouvrent la voie à de nouveaux systèmes d’analyse de l’environnement des utilisateurs. Une équipe de l’École polytechnique fédérale de Zürich était ainsi parvenue à transformer des smartphones en scanners 3D portables, capables de reconstruire un modèle 3D à partir d'un grand nombre de photos prises par le capteur intégré au téléphone avec des points de vue légèrement différents.

Les chercheurs de la société HP, pour leur part, travaillent à la mise au point de l'affichage 3D via des hologrammes notamment pour les smartphones et les tablettes. Il devient alors possible de visualiser l’hologramme sans lunettes ou appareils supplémentaires. L’écran développé par les chercheurs de HP utilise des « pixels directionnels ». Cette technologie permet un angle de vision allant jusqu'à 180 degrés. 

Google vient de dévoiler un projet de cartographie intérieure en 3D pour smartphones qui se donne pour objectif d’apporter aux appareils mobiles « une compréhension à l’échelle humaine de l’espace et du mouvement ». Ils seraient, notamment, capables de capturer les endroits impossibles à cartographier avec les moyens traditionnels. Ce projet, baptisé Tango, repose sur un prototype de smartphone équipé d'une caméra, d'un capteur de profondeur et d’un logiciel de modélisation : l'appareil est capable de générer 250 000 mesures 3D par seconde afin de recréer l'environnement autour de l'utilisateur (Source : Google).

Cette technologie est proche de celle de PrimeSense, une start-up rachetée par Apple qui est à l'origine du système Kinect de Microsoft capable d'identifier les mouvements. Apple a également racheté l'an dernier WiFiSlam, une entreprise spécialisée dans la cartographie « in door ».
De nouvelles générations d’applications pourraient ainsi tirer parti des fonctionnalités de détection des paramètres liés à l’environnement des utilisateurs. Ainsi, au-delà des applications professionnelles liées à l’architecture intérieure ou à la décoration, des applications ludiques pourraient utiliser ces fonctions de modélisations, mais aussi des applications issues de l’analyse des comportements dans les espaces habitables.

 

Voir aussi :

Lorsque le smartphone devient un scanner 3D

Vers un radar miniaturisé intégré dans les smartphones

Affichage holographique en 3D pour smartphones et tablettes

Montée en puissance de la géolocalisation à l'intérieur des bâtiments (2)

Dossier : quelles interfaces pour les terminaux mobiles ?