TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Innovation


Opérateurs et constructeurs (toujours) à la recherche d’OS alternatifs pour les terminaux mobiles


Selon le cabinet Gartner, les systèmes d’exploitation iOS (Apple) et Android (Google) ont représenté à eux deux 85,5 % du marché en 2013. Le troisième acteur, Blackberry ne détient plus que 5 % de part de marché. La concentration autour d’un nombre restreint d’acteurs et les conflits juridiques récurrents autour de leurs brevets et la suprématie croissante de Google sur iOS dans le domaine des terminaux mobiles suscitent une série d’initiatives visant à faire émerger des alternatives au premier de ces deux systèmes ;

Un point commun à ces systèmes alternatifs réside dans la priorité donnée aux applications Web (WebApps) et au langage HTML5 face aux applications natives.

De nombreux fabricants et opérateurs, soucieux d’éviter une trop grande dépendance vis-à-vis de Google, apportent leur soutien à ces systèmes alternatifs, sans pour autant abandonner Android.

Nouveau départ pour Tizen

Samsung, principal fabricant mondial de smartphones Android, travaille depuis deux ans à la mise au point de Tizen, un système d’exploitation open source axé sur le langage HTML5.

Destiné a divers types de terminaux (smartphones, tablettes, téléviseurs connectés), Tizen est également soutenu par Intel, Huawei et NEC, et par des opérateurs mobiles tels que NTT DoCoMo, LG, Vodafone, Fujitsu, Orange et Sprint. 36 nouveaux membres ont rejoint en novembre l’Association Tizen : parmi eux eBay, Here (filiale de services de Nokia), Konami, McAfee, Panasonic, Sharp, TrendMicro et TuneIn Radio.

Tizen 2.0 comporte de nombreux apports fonctionnels, notamment des interfaces de programmation HTML5 ainsi que le support des technologies sans contact NFC.
Samsung a ouvert un magasin d’applications Tizen store qui propose un premier lot d’applications. Les applications Android sont compatibles Tizen grâce à un clone de la machine virtuelle Dalvik. Par ailleurs, deux services permettent aux développeurs de publier une application Android sur le Tizen Store.

Ce système donne ainsi accès à trois types d'applications : les applications natives Tizen (encore rares), les applications web et les applications Android publiées sur le Tizen Store. Tizen est aussi embarqué dans la deuxième génération de montres connectées de Samsung ainsi que dans ses bracelets «forme et bien-être» Gear Fit.

Samsung a annoncé lundi 2 juin la future commercialisation d'un smartphone qui ne tournera que sous Tizen. Le Samsung Z devrait être en vente au troisième trimestre 2014, uniquement en Russie dans un premier temps. Il devrait, dans un second temps, être disponible dans la plupart des pays où le géant coréen est présent (Source : GigaOm). 

Percée pour Firefox OS de la Fondation Mozilla

La fondation Mozilla, qui développe le navigateur Firefox, avait lancé en 2011 son projet de système d'exploitation, Boot To Gecko (B2G), rebaptisé depuis Firefox OS. Ce système d’exploitation, conçu pour les téléphones mobiles d’entrée de gamme et non pour les seuls smartphones, est lui aussi axé sur le langage HTML5. Si la base de ce système reste open source, les opérateurs pourront l’adapter et y embarquer des applications propriétaires. Une des particularités de Firefox OS réside dans la possibilité de tester des applications sans les installer.

La Fondation Mozilla a ouvert en juin 2012 son magasin d’applications, Mozilla Marketplace. Plusieurs milliers d’applications y seraient désormais disponibles (Source : Mozilla). Il y a plus d’un an, lors du Mobile World Congress (MWC) 2013, la Fondation avait dévoilé les premiers appareils, conçus et réalisés avec le soutien des fabricants LG, ZTE, TCL (sous la marque Alcatel one Touch) et Huawei.

Les smartphones sous Firefox OS sont désormais distribués dans 15 pays par des opérateurs comme Telefonica, Deutsche Telekom, Telenor et Telecom Italia. Selon la Fondation, les smartphones Firefox OS auraient représenté 30% des ventes de Smartphones de Movistar en Uruguay, 12% au Venezuela et 9% en Colombie. Avec ses partenaires, la Fondation se donne pour objectif de concevoir des smartphones à 25 $, destinés aux pays émergents. La Fondation entend aussi être présente dans le secteur des tablettes. Elle y travaille avec le groupe taïwanais Foxconn.

Ubuntu Mobile

Canonical, l’éditeur du système d'exploitation libre Ubuntu pour PC, a entrepris depuis deux ans de prendre pied dans le domaine des terminaux mobiles avec le développement de son propre système d’exploitation baptisé Ubuntu Touch.

Une version d'Ubuntu Touch a été dévoilée le 2 janvier 2013. La navigation se fait par glissement de doigt sur les bords de l’écran, permettant d’accéder aux applications et aux différentes fonctionnalités. 

Canonical avait annoncé le développement d’Ubuntu for Android. Ce système devait permettre de faire fonctionner Ubuntu sur un terminal Android. Fin avril 2014, Canonical a confirmé la mise en sommeil d’Ubuntu for Android faute de partenaires, afin de se concentrer sur Ubuntu Touch. 

Canonical avait aussi entrepris, en août 2014, de réunir 32 millions de $ sur la plateforme de financement participatif Indiegogo pour lancer son propre smartphone, Ubuntu Edge. Celui-ci fonctionnait au choix sous Ubuntu Touch ou Android. La souscription n’avait permis de réunir que 13 millions de dollars.

Sailfish-Jolla

Des anciens cadres de Nokia, regroupés au sein d’une start-up Jolla, ont aussi entrepris de relancer le projet de système d’exploitation Meego sous le nom de code Sailfish. Initialement mis au point par Intel et Nokia, Meego avait été abandonné par Nokia au profit de Windows Phone. La start-up finlandaise aurait levé 200 millions d'euros auprès de différents de fabricants, d'opérateurs mobiles et de fabricants de puces télécommunications chinois. Sailfish sera distribué gratuitement aux fabricants mais commercialisera des licences pour certaines fonctionnalités du système d'exploitation ainsi que pour son interface utilisateur, elle-même protégée par une des brevets. Jolla avait franchi en décembre 2013 une première étape en commercialisant son premier smartphone, baptisé du nom de la société.

Vers un système d’exploitation mobile chinois

90 % des smartphones en Chine fonctionnent actuellement sous Android. Les opérateurs mobiles et les fabricants de smartphones chinois ont développé à l’intention du marché chinois des versions spécifiques d’Android : CyanogenMod, MIUI, Aliyun OS.

L'Académie des sciences de Chine a entrepris de développer un système d'exploitation pour smartphone distinct d’Android « afin de briser le monopole des entreprises étrangères » et « garantir une meilleure prise en compte des usages et de la langue chinoise ». Ce système, baptisé China Operating System (COS) utiliserait un noyau Linux.

Selon l'Académie des sciences et son partenaire, la société Liantong Network Communication Technology, basée à Shanghaï, compatible avec les tablettes et les décodeurs de télévision numérique, se caractériserait par un haut niveau de sécurité : il ne reconnaît en effet qu'une seule plateforme officielle de téléchargement d'applications, «afin de garantir que toutes les applications soient sûres».

Selon Engadget, le fabricant de téléphones taïwanais HTC serait associé à la conception de ce système. À partir des vidéos qui présentent l’interface de COS, plusieurs analystes pointent des ressemblances avec celle d’Android ainsi qu’avec la surcouche Sense développée par HTC autour d’Android (Source : Engadget). 
 

 

Voir aussi

Vers un système d’exploitation mobile chinois (2)

Opérateurs et constructeurs à la recherche d’OS alternatifs pour les terminaux mobiles

Le système mobile de Mozilla Boot to Gecko devient Firefox OS

La Fondation Mozilla lance son magasin d’applications mobiles

La fondation Mozilla proposera bientôt un système d'exploitation pour terminaux mobiles

La Fondation Mozilla souhaite s’imposer parmi les acteurs industriels du web mobile

HTML5 : nouvelles initiatives de standardisation des applications mobiles

Dossier : Open source et plateformes mobiles

Les avancées du langage HTML5 sur le front mobile

Dossier : HTML5 le nouveau langage de l’Internet mobile

Première version de Tizen, le système d’exploitation mobile d'Intel et Samsung

Opérateurs et constructeurs à la recherche d’OS alternatifs pour les terminaux mobiles : Sailfish