TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

OS mobiles alternatifs : premiers smartphones sous Ubuntu Touch

Jeudi 4 juin 2015 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Canonical, l’éditeur du système d'exploitation libre Ubuntu pour PC, a entrepris depuis deux ans de prendre pied dans le domaine des terminaux mobiles avec le développement de son propre système d’exploitation baptisé Ubuntu Touch.

Comme Jolla ‘avec Sailfish), la Fondation Mozilla (avec Firefox OS) et Samsung (avec Tizen), l'objectif est de créer une alternative aux autres plateformes, non libres, ou partiellement open source, telles qu'iOS, Android ou Windows Phone.

Une version d'Ubuntu Touch avait été dévoilée le 2 janvier 2013. Elle propose une interface et une gestuelle radicalement différentes de celle d’iOS, d’Android ou de Windows Phone. La navigation se fait par glissement de doigt sur les bords de l’écran, permettant d’accéder aux applications et aux différentes fonctionnalités. Elle permet également l'usage du téléphone comme station de travail

Canonical avait entrepris, en août 2014, de réunir 32 millions de $ sur la plateforme de financement participatif Indiegogo pour lancer son propre smartphone, Ubuntu Edge. Celui-ci fonctionnait au choix sous Ubuntu Touch ou Android. La souscription n’avait permis de réunir que 13 millions de dollars.
Il aura fallu deux ans à Canonical pour convaincre des constructeurs de fabriquer des smartphones équipés nativement de son OS : BQ en Espagne et Meizu en Chine.

En février 2014, la marque espagnole BQ a lancé en Europe l’Aquaris E4.5 (167 €).Quant au MX4 de Meizu, il n’est aujourd’hui commercialisé qu’en Chine.
Canonical continue de travailler sur un appareil qui puisse être utilisé à la fois comme un smartphone et comme un PC : c’était déjà l’idée qui sous-tendait le projet Edge, dont le financement participatif avait échoué en août 2013 (Source : Zdnet).


Voir aussi

Géopolitique des technologies mobiles : l’OS alternatif Sailfish à la conquête des BRICs

Opérateurs et constructeurs (toujours) à la recherche d’OS alternatifs pour les terminaux mobiles 

Un smartphone qui devient un ordinateur sous Ubuntu Linux (2012)