TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Tourisme et Transport - Actualités

PSA : partenariats et innovation ouverte autour de la voiture connectée

Jeudi 20 mars 2014 - Catégorie(s) : Tourisme et Transport.


Peugeot avait dévoilé en 2013 un bouquet d’applications utilisables sur l’écran tactile qui équipe la 208. Alors que la plupart des constructeurs ont opté pour la connexion au réseau sur une puce téléphonique intégrée au tableau de bord ou sur la connectivité du smartphone, Peugeot a opté pour une clé 3G en forme de clé de voiture. 10 applications étaient alors disponibles : plan d'entretien du véhicule, le trafic routier, l’accès aux stations-service, les parkings, Guide Michelin, sites touristiques, Météo et Pages Jaunes. La diversité des solutions développées dans le domaine des automobiles connectées incite désormais les constructeurs à participer simultanément à plusieurs consortiums ou initiatives afin d’offrir à leurs usagers différents modes d’interactions avec les applications en fonction des terminaux mobiles qu’ils utilisent.

En septembre dernier, le groupe PSA Peugeot-Citroëns’est doté d’une entité dédiée, baptisée Smart Car, entièrement dédiée a la conception et a mise en œuvre des équipements et des services connectés (Source : AutoActus).

Le groupe est membre, avec de nombreux autres constructeurs (dont Renault) de l’Alliance Genivi qui met au point une architecture logicielle (middleware) basée sur des solutions open source pour standardiser l’intégration des appareils électroniques (smartphones, GPS, radio, lecteurs mp3) à bord des véhicules.

Il est aussi membre du Car Connectivity Consortium (aux côtes de GM, Honda, Kia, Hyundai, Mercedes, Toyota, VW), qui a mis au point MirrorLink, une technologie qui permet de connecter un smartphone au véhicule pour échanger des données audio et vidéo. Le smartphone, intégré à l'électronique de bord, peut alors être contrôlé par les boutons et les écrans de la voiture. Peugeot et Citroën (PSA) ont présenté au salon de Genève, fin février, deux modèles équipés du système MirrorLink. (Source : Usine digitale).

Alors que Ferrari, Volvo et Mercedes ont été les premières marques à annoncer l’intégration du système Carplay (conçu par Apple) dans leurs véhicules, PSA figure parmi les constructeurs (BMW, Ford, General Motors, Honda, Hyundai, Jaguar Land Rover, Kia Motors, Mitsubishi, Nissan, Subaru, Suzuki et Toyota) qui envisagent de le faire prochainement. Carplay permet aux écrans tactiles intégrés au tableau de bord d’afficher une version réduite du système d’exploitation iOS, ainsi que des applications sélectionnées par Apple.

Pour ses développements futurs, le groupe s’appuiera sur la plate-forme logicielle Qeo, conçue par Technicolor, pour développer les services liés à la voiture connectée. Le monospace C4 Picasso devrait être le premier véhicule intégrant cette interface qui permet de relier le véhicule et les smartphones et tablettes des utilisateurs du véhicule mais aussi de commencer à distance les objets connectés de son domicile. Il a confié à l’équipementier Magneti Marelli (filiale de Fiat) la conception du logiciel pour le système multimedia et de navigation (In Vehicle Infotainment, IVI). Pour la commande vocale, le constructeur a opté pour la technologie de la société Nuance.

Accès Internet « Lifi » et technologies de «conduite déléguée»

Le groupe PSA Peugeot-Citroëncollabore aussi avec des startups et des universités dans une démarche d’innovation ouverte.

Il travaille ainsi avec la société Oledcomm pour proposer un accès Internet à bord des voitures, en passant par la lumière des plafonniers (dotés de diode électroluminescente, LED) en utilisant technologie LiFi (Light Fidelity) Cette technologie transmet les données via la lumière. L’allumage des plafonniers permettrait au passager avant de se connecter au réseau et de partager des données avec les autres passagers à l’arrière, s’ils allument eux aussi les plafonniers. 

De nouveaux dispositifs de personnalisation du véhicule en fonction du conducteur sont aussi développés par des constructeurs comme Ford avec le système MyKey. De son côté, PSA a conçu My Car, une application mobile qui permet à l’utilisateur d’enregistrer toutes ses préférences de climatisation, régulateur de vitesse ou encore musique dans l’application qui les transmet au véhicule quand le conducteur s’installe au volant. My Car devrait à terme se coupler au système de surveillance du conducteur. Une caméra placée au-dessus du volant, devrait ainsi surveiller le conducteur : en analysant la position du visage ou les clignements des yeux, elle pourrait identifier les signes de fatigue ou d’inattention et avertir le conducteur qu’une pause s’avère nécessaire.

PSA prépare, enfin, la transition vers la voiture autonome, et notamment, la première étape de cette transition : l’assistance dans les embouteillages (Traffic Jam Assist). Dans les embouteillages, via des capteurs et une caméra au centre du pare-brise, la voiture adapterait sa vitesse et la distance de sécurité au véhicule devant elle, le conducteur pouvant pendant ce temps effectuer d’autres tâches.

Certaines de ces applications pourraient être disponibles sur les voitures de série à la fin de l’année 2016. (Source : Usine Nouvelle).


Voir aussi :

Renault : de la voiture connectée à la "conduite déléguée”

Les règles de sécurité automobile favorisent le développement des voitures connectées

Un standard européen pour la voiture connectée

France : Expérimentation des transports intelligents et des voitures connectées en 2015

Des smartphones pour étudier l'intérêt du passage aux véhicules électriques

Quelles connexions pour les automobiles connectées ? 

Dossier: perspectives et plateformes pour les automobiles connectées 

Quelles connexions pour les automobiles connectées ? 

Nouvelles formes de connexion entre mobiles et… automobiles

Automobile connectée : les constructeurs s’implantent dans la Silicon Valley

Automobile : vers des pneus communicants

Automobiles connectées : vers la généralisation des commandes vocales

Autoradio et services mobiles dans les voitures