TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Culture et Education - Actualités

Sciences participatives : des applications mobiles et collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux (dossier)

Jeudi 30 juillet 2015 - Catégorie(s) : Culture et Education.

La montée en puissance des smartphones est en passe de transformer les pratiques d’observation de la faune et de la flore pour le grand public comme pour les professionnels (Voir Dossier : Des applications mobiles et collaboratives au service de la biodiversité).

Les sciences de la nature, se sont ouvertes depuis longtemps, aux démarches dites de « science participative ». Le plus ancien programme de suivi participatif des oiseaux en Amérique du Nord, le Christmas bird count, a été mis en place par la fondation Audubon en 1900. (Cette campagne de comptage d’oiseaux dans les deux semaines suivant Noël mobilise chaque année plusieurs dizaines de milliers de citoyens). Il a permis de comptabiliser 63 millions d’oiseaux et de documenter la régression des 20 espèces les plus communes.

En France, c’est dans les années quatre-vingt que des programmes de science participative ont vu le jour, le plus connu est le programme STOC (suivi temporel des oiseaux communs) animé par le Muséum national d’Histoire naturelle. ll s’appuie sur des ornithologues volontaires, qui participent à des suivis standardisés des populations nicheuses d’oiseaux communs (Source : Vigie-Nature). 

 

La suite du dossier