TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Handicap - Actualités

Transcription en temps réel des conversations pour les malentendants

Jeudi 13 novembre 2014 - Catégorie(s) : Handicap.


Plusieurs technologies reposent sur le principe du « sous-titrage » des conversations pour aider les personnes malentendantes à « lire » les paroles que prononcent leurs interlocuteurs. Des sociétés, comme ClearCaptions et CapTel Hamilton ont conçu des services pour les conversations téléphoniques et avec l’appui de personnes qui transcrivaient les échanges. Deux équipes d’ingénieurs ont entrepris de tirer parti des avancées dans le domaine de la reconnaissance vocale pour permettre aux sourds et malentendants de prendre part a des discussions.

La start-up Transcense, créée par quatre étudiants aux États-Unis, tous malentendants, a mis au point une application qui transcrit en temps réel les conversations sur un smartphone. Pour obtenir une transcription fidèle, l’interlocuteur ou les interlocuteurs utilisent leur propre smartphone qui se synchronise automatiquement avec le smartphone ou la tablette de la personne malentendante. Des algorithmes permettent d’identifier chaque interlocuteur d’après la fréquence de sa voix : les propos de chacun d’entre eux retranscrits s’affichent alors avec un code couleur différent. Les fondateurs de Transcence se sont tournés vers la plateforme de financement participatif IndieGogo pour financer la production d’une première série. Ils ont d’ores et déjà recueilli 38 000 $, au-delà de l'objectif initial de 25 000 $ (Source : IndieGogo). 

Des chercheurs du Georgia Institute of Technology ont, de leur côté, mis à profit les lunettes connectées de Google (Google Glass) pour afficher le sous-titrage en temps réel d’une conversation et la reconnaissance vocale intégrée dans les téléphones Android. La personne malentendante utilise son smartphone comme un micro, remédiant ainsi a la qualité médiocre du micro intégré aux branches des Google Glass (Source : Cnet).

 

Voir aussi :

Une application pour aider les sourds et malvoyants dans les bus européens

Quelles innovations mobiles pour lutter contre le handicap auditif ?

Intermédiation par visiophonie mobile pour les sourds et malentendants

Appels d’urgence: le 114 accessible par SMS pour les malentendants

Handicap auditif : une application pour sous-titrer les conversations téléphoniques