TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Vers des générateurs de parfums couplés aux smartphones

Lundi 7 avril 2014 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


Alors qu’il est désormais possible d’associer des capteurs, des « nez électroniques » aux smartphones pour détecter ou analyser des odeurs, des designers et développeurs travaillent à la mise au point d’objets connectés capables, cette fois, d’émettre des odeurs.

La société japonaise ChatPerf a ainsi mis au point Scentee, un module qui permet d’ajouter une dimension olfactive aux courriels et aux SMS. Ce module, qui se connecte au smartphone, embarque une cartouche de parfum. Une application déclenche l’émission du parfum pour alerter l’utilisateur de l’arrivée d’un courriel ou d’un SMS : l’un ou l’autre des parfums peut être associé à divers types d’alertes (comme c’est aujourd’hui le cas pour les alertes sonores). Cinq fragrances sont disponibles à ce jour. (Source : Electronista).

Avec le projet oPhone, c’est une démarche de même nature que poursuivent des étudiants de l’Université Harvard en collaboration avec leurs homologues parisiens du centre d’expérimentation scientifique et artistique parisien « Le laboratoire ». L’oPhone, encore au stade de prototype, se connecte au smartphone via Bluetooth. Grâce à une application dédiée, les utilisateurs peuvent sélectionner et paramétrer les odeurs qu’ils veulent envoyer dans l’ordre, la durée, les mélanges qu’ils désirent. Au moment de la réception, un module connecté au smartphone active des cartouches d'odeurs qu'il assemble pour recréer la fragrance sélectionnée : les diverses combinaisons de fragrances permettraient de reproduire près de 10 000 parfums différents. 

Un designer new-yorkais a imaginé de transposer ce principe aux montres connectées. Baptisée Scent Rhythm, cette montre indique l’heure en diffusant des parfums spécifiques en fonction du moment de la journée. Un parfum différent est diffusé toutes les six heures : odeur de café le matin, odeur de camomille avant le sommeil. 

 

Voir aussi :

Des "nez électroniques" connectés au mobile pour analyser les odeurs