TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Technologie et Innovations - Actualités

Vers l’imagerie thermique sur smartphones (2)

Lundi 6 octobre 2014 - Catégorie(s) : Technologie et Innovations.


L’imagerie thermique permet d’enregistrer les différents rayonnements infrarouges émis par les corps, qui varient en fonction de leur température. Jusqu’ici coûteuses et volumineuses, les caméras thermiques permettent aux professionnels du bâtiment de détecter les points faibles de l'isolation d'un bâtiment ou de vérifier les températures des canalisations et les installations de chauffage. Elles permettent aussi aux naturalistes d’étudier des espèces nocturnes, comme les chauves-souris.

Plusieurs projets visent à mettre la vision nocturne et l’imagerie thermique à la portée du grand public grâce à la conception d’accessoires qui se branchent sur les smartphones.

Deux d’entre eux avaient fait appel au financement participatif pour la production d’une première série : en 2012, une campagne avait permis de réunir sur Kickstarter près de 200 000 $ pour le projet IR-Blue. En 2014, le projet Snooperscope avait quant à lui réuni 130 000 $. L’apport principal de Snooperscope résidait dans sa taille réduite et son mode de fixation : des aimants qui s’accrochent au dos du smartphone.

La société FLIR Systems basée en Oregon avait retenu l’option d’une coque qui se fixe sur le dos d’un smartphone et qui embarque deux objectifs, l'un dédié à la restitution de l'image visible et l'autre à la capture des infrarouges émis par les sources de chaleur. Une application superpose alors sur l'écran du smartphone les images infrarouges et les images en lumière visible. 

La société israélienne Opgal Optronic Industries a pour sa part mis au point une caméra infrarouge équipée d'un système d'objectifs interchangeables : la Therm-App est fournie avec un objectif 19 mm et offre un champ de vision élargi (6,8 mm).
De son côté, la société californienne Seek Thermal vient de mettre au point une caméra thermique de 14 grammes qui peut automatiquement mettre en évidence des objets dans une image dans une plage de température prédéfinie (Source : InfoHighTech).

 

Voir aussi :

Vers l’imagerie thermique pour smartphones

Vision nocturne pour les caméras des smartphones

Un système d’imagerie thermique connecté au smartphone