TwitterFil Twitter

La nouvelle version d' #UnivMobile l’appli officielle des universités de Paris et d’IDF est sur #ProximaMobile
https://t.co/VxTqJOjjQY
#mEdu

Félicitations à l’astronaute Thomas Pesquet qui se rapproche de l’ #ISS: sa mission s’appellera PROXIMA ;) via
https://t.co/gjIZqDJXl7

Big Data et exploitation des données mobiles au service du développement
http://t.co/AY6PqdpYVP
#mSciences #mData

Sciences participatives: des applis mobiles collaboratives pour l’observation et le suivi des oiseaux
http://t.co/zTjakSVFTQ
#MobileDurable

Tourisme et Transport - Actualités

Vers un diagnostic automobile sur smartphone

Mardi 1 avril 2014 - Catégorie(s) : Tourisme et Transport.

 

À partir des années quatre-vingt, les constructeurs automobiles ont commencé à intégrer de l'électronique dans leurs véhicules, notamment le calculateur du contrôle moteur (aussi appelé calculateur d'injection). Les diagnostics embarqués sont devenus progressivement de plus en plus sophistiqués, pour permettre aux moteurs de respecter les seuils réglementaires d'émissions polluantes. Toutes les voitures européennes construites après 2004 ont été équipées de ce système baptisé OBD (On Board Diagnostics).
Une prise de diagnostic standard permet aux garagistes de déterminer les réparations nécessaires en cas de panne. Les systèmes OBD sont depuis quelques années accessibles au grand public via des applications mobiles mais moyennant l'achat d'un adaptateur (via un câble USB ou par Bluetooth).

L’entreprise américaine OBD Solutions a conçu un miniboîtier, OBDLink MX Wi-fi, qui se branche sur le port OBD placé sous le volant des véhicules récents, pour accéder aux informations stockées dans l’ordinateur de bord. Ce boîtier transmet ces informations au smartphone via un système wi-fi. Une application mobile permet alors de contrôler des paramètres comme la consommation de carburant, d‘identifier l’origine d’un signal qui clignote sur le tableau de bord, voire même de créer un tableau de bord virtuel.

La société OBD Solutions s’est tournée vers la plateforme de financement participatif Kickstarter pour financer l’industrialisation de ce boîtier. Elle a recueilli 641 000 $, soit 18 fois plus que l’objectif de 35 000 qu’elle s’était assignée (Source : Kickstarter).


Voir aussi :

Un standard européen pour la voiture connectée

France : Expérimentation des transports intelligents et des voitures connectées en 2015

Des smartphones pour étudier l'intérêt du passage aux véhicules électriques

Quelles connexions pour les automobiles connectées ? 

Dossier: perspectives et plateformes pour les automobiles connectées 

Quelles connexions pour les automobiles connectées ? 

Nouvelles formes de connexion entre mobiles et… automobiles

Automobile connectée : les constructeurs s’implantent dans la Silicon Valley

Automobile : vers des pneus communicants

Automobiles connectées : vers la généralisation des commandes vocales

Autoradio et services mobiles dans les voitures

Automobiles et technologies «open hardware»

Des voitures connectées pour fluidifier le trafic routier